Quels éléments faut-il étudier lors de l’achat d’un conteneur isotherme ?

Pour déplacer des produits alimentaires réfrigérés dans le respect de la chaîne du froid, il y a certaines conditions particulières dont l’observation est indispensable. En général, ce sont les conteneurs isothermes répondant à des normes très exigeantes qui sont utilisés pour ce type d’opération. Seulement, il en existe une large variété sur le marché avec des caractéristiques différentes. Cette diversité tend à semer la confusion dans les esprits au moment de l’achat. Le caisson isotherme choisi permet-il réellement de répondre à vos besoins ? Pour en être certain, voici des éléments à prendre en compte.

La matière de la boîte isotherme 

Lors de l’achat d’un conteneur isotherme, la matière de la boite est un critère à ne pas ignorer. Très souvent, de nombreux modèles disponibles sur ce site sont fabriqués à partir d’acier inoxydable. Et pour un usage dans le secteur agroalimentaire, l’inox est la matière la plus idéale. Léger, stable et incassable, ce matériau est non seulement résistant aux chocs, mais il peut entrer sans crainte en contact avec les aliments. Grâce à ses propriétés de conduction thermique, il participe à la conservation de la température dans le caisson. L’indépendance observée entre la température interne et celle externe est surtout liée à l’espace vide en mousse polyuréthane présente entre les deux parois du dispositif. Il est par ailleurs possible d’opter pour des conteneurs isothermes en polypropylène norme alimentaire qui possède pratiquement les mêmes caractéristiques que l’acier inoxydable.

La capacité du conteneur

Le choix d’un conteneur isotherme doit également se baser sur sa capacité. Si c’est pour un usage personnel, l’idéal serait d’opter pour un conteneur dont la capacité est en millilitres. En revanche, les modèles de 500 à 1000 litres ou plus sont beaucoup plus adaptés aux professionnels de la restauration. Et, plus le conteneur est grand, plus vous devez disposer d’un espace de rangement proportionnel. À ceux qui désirent l’utiliser pour transporter des bacs gastronomes, il est conseillé de se référer aux dimensions des bacs afin de choisir la taille de conteneur idéale. Ce qu’il faut simplement retenir, c’est que la capacité de conteneur isotherme doit être conforme aux besoins définis.

Le temps de conservation des aliments

Pour l’achat d’une caisse isotherme, l’un des critères les plus essentiels est la durée de conservation des aliments. Selon le fabricant, la technologie d’isolation des caissons peut permettre une conservation des plats au chaud sur une durée pouvant aller jusqu’à 24 heures. Toutefois, un conteneur isotherme dont la capacité de maintien au chaud s’étend de 4 à 7 heures de temps est assez intéressant. Ce type de caisson est adapté au transport des repas qui ne seront pas servis dans l’immédiat. Si par contre vous désirez en faire usage pour conserver des plats à servir rapidement, une durée de 4 heures ou moins pourra faire l’affaire. Attention cependant à ne pas oublier de prendre aussi en considération la capacité de conservation au froid du caisson avant l’achat.